Listen up! A message from our friends at Artivistic

[english version below]

INFRASTRUCTURES ENTRELACÉES (PHASE 2)
APPEL À SOUMISSIONS

Dans le cadre de son projet intitulé Infrastructures entrelacées, le collectif Artivistic vous invite à lui faire parvenir vos soumissions pour la deuxième phase du projet, qui aura lieu du 9 mars au 12 avril 2012, à Skol, centre d’artistes autogéré situé à Montréal.

Ce que Artivistic fait en ce moment

Artivistic est actuellement en phase de recherche-création pour un projet de publication dont le titre de travail est Infrastructures entrelacées / Promiscuous Infrastructures: experiments in art + information + activism. Enracinée dans le travail d’ami.es et d’allié.es d’Artivistic, ainsi que d’ancien.es participant.es, la publication a pour but de jeter son dévolu sur les “infrastructures autonomes” en considérant divers aspects tels que la coproduction de savoirs et l’éducation radicale, les systèmes de soutien intergénérationnels, de même que le financement durable.

Pour la Phase 2, nous mettrons en place un atelier d’impression temporaire à Skol. Cette intervention a pour but de faciliter un exercice de visualisation collective quant à notre préoccupation, voire obsession, avec ce qu’il y a derrière l’art, l’activisme et la production de savoir, soit : (1) les différents rapports entre les gens, (2) les manières de s’organiser, et (3) les conditions dans lesquelles les choses sont faites. En d’autres termes, nous nous demandons :

Comment intégrer de la valeur dans nos relations affectives?
Comment nous organiser à cette fin (en matière de modèles, de processus et de tactiques)?
Et comment tendre ces éléments à long terme?

Afin de bien comprendre les infrastructures autonomes, Artivistic transformera ses idées, ses mots et ses images en matériel imprimable et circulable de telle sorte que d’autres pourront contribuer et proposer leur propre approche.

En adoptant cette méthode conviviale de fabriquer du matériel imprimé à transférer, commenter et remixer, nous espérons donner vie à des idées et ponctuer des processus de réflexion collective portant sur l’autonomie. En parallèle à l’installation d’un espace d’impression, un bureau et un centre de documentation, le public sera invité à prendre part au processus à travers des activités et des événements. Les oeuvres présentées seront composées de matériel produit par Artivistic et de collaborateur.rices, ainsi que de matériel sélectionné à partir du présent appel à soumissions.

Critères de soumission : cellules 3xA

Artivistic acceptera des soumissions en lien avec les questionnements ci-haut, sous la forme de matériel imprimable, et étant le produit de “cellules 3xA” composées de 1 artiste + 1 activiste + 1 académique.

Évidemment, les participant.es n’ont aucunement besoin de s’identifier exactement comme tel, mais il devrait y avoir, au sein de chaque cellule, un.e fauteur.se de troubles, une personne obsédée par la forme (ou bien qui a le don de donner du chien aux choses), et une autre qui a tendance à trop penser à propos d’un sujet très pointu.

Pourquoi faire

Notre position : non pas “que faire?” mais bien “quelque chose est déjà en train de se faire”. Et nous ne voulons pas tellement le (dé)montrer que de lui donner plus de valeur, d’être en mesure d’acquérir une plus grande confiance au niveau collectif. Nous croyons que le plus grand piège de notre époque est la peur. Elle nous met sur la défensive, elle produit de l’isolement de manière insidieuse. En 1969, c’était peu après l’inauguration du premier programme de déjeuners gratuits pour les enfants d’âge scolaire par les Black Panthers que  J. Edgar Hoover (directeur du FBI) les a qualifiés de “la plus grande menace pour la sécurité intérieure du pays”. Cela illustre la puissance des infrastructures alternatives et, oui, nous ramène à l’actuelle criminalisation de la dissidence, et ce, partout dans le monde. Nous le savons, donner de la valeur n’est pas un geste individuel mais collectif. Ainsi, notre projet se veut être une sorte “d’interruption de travail” : interrompre le déroulement “normal” des choses, du “business as usual” (non pas pour un “système” anonyme mais pour nous mêmes, en tant qu’artistes, activistes, académiques); reprendre certaines de nos notes en bas de page (délaissées peut-être parce que nous avions besoin d’aller de l’avant); prendre le temps de réfléchir ensemble et de se nourrir mutuellement, d’être présent.es, afin de vivre différemment. En fabriquant des choses ensemble, nous pouvons apprendre à mieux nous connaître, donner plus de valeur à nos idées, créer de l’affinité.

Date de tombée : le samedi, 4 février 2012

Exemples de formats : zines, livrets, affiches, cartes, encarts, et tout ce qui peut être imprimé sur du papier.

Veuillez envoyer votre soumission (incluant noms et contacts) à : printme @ artivistic . org

Faites parvenir toute question à : info @ artivistic . org
Pour de plus amples informations : http://www.skol.ca/fr/next/infrastructures-entrelacees-phase-2

Artivistic vit présentement une période de transition et expérimente des façons d’être perpétuellement créatif dans un contexte politique et économique hostile. De 2004 à 2009, le collectif Artivistic a organisé des événements thématiques comprenant quatre rassemblements transdisciplinaires à grande échelle et d’envergure internationale sur l’interAction entre l’art, l’information et l’activisme, réunissant différent.esartistes-organisateur.rices et d’autres créateur.rices de la pensée et de l’action. Artivistic est né de la proposition selon laquelle les artistes ne sont pas les seul.es à pouvoir parler d’art, les activistes, de l’activisme et les académiques, de la théorie. Artivistic cherche à inspirer, à proliférer, à activer.http://artivistic.org

***

PROMISCUOUS INFRASTRUCTURES (PHASE 2)
CALL FOR SUBMISSIONS

As part of its project entitled Promiscuous Infrastructures, the Artivistic collective invites submissions for the second phase of the project, which will take place from March 9 to April 14, 2012, at Skol, an artist-run centre in Montréal.

What Artivistic is up to

Artivistic is currently in the research-creation phase of a publication tentatively entitled Promiscuous Infrastructures: experiments in art + information + activism. Rooted in the work of Artivistic’s friends, allies, and past participants, the publication sets its sights on “autonomous infrastructures” by looking at radical education & the production of knowledge, intergenerational support systems, as well as sustainable financing.

For Phase 2, we will set up a temporary printing workshop at Skol. This intervention is meant to collectively visualize our concern, obsession perhaps, with what lies behind art, activism and knowledge production: (1) the ways in which we relate to each other, (2) organise to work together, and (3) the conditions in which things are being done. In other words, we are asking:

How do we build value in affective relationships?
How do we organise for that (models, processes, strategies)?
How do we in turn outstretch these in the long-term?

In order to get a grip on autonomous infrastructures, Artivistic will turn its ideas, words and images into printable material that can be shared in such a way that others can contribute and engage their own approach.

By engaging in this convivial method of making printed stuff to be passed on, commented on, and remixed, we hope to bring ideas to life and to punctuate collective thought processes that have to do with autonomy. In parallel to the set up of a printing area, an office space and a documentation centre, the public will be invited to further engage with the process through activities and events. Works featured will be composed of material produced by Artivistic, collaborators and that selected from the present call for submissions.

Submission requirements: 3xA cells

Artivistic will accept submissions that will address the above interrogations, in the form of printable material, and produced by “3xA cells” composed of 1 artist + 1 activist + 1 academic.

Of course, participants need not exactly see themselves in these ways, but there should be in every cell a trouble-maker, someone that is obsessed with form (or that can make things look pretty), and another who more often thinks things through a bit too much.

What for

Our stance is not so much “what is to be done?” but “something is already being done.” And we not so much want to show it (off) but to actually come to value it better, to become more confident collectively. We believe that the fundamental predicament of our times is fear. It makes us defensive, it insidiously brings about isolation. In 1969, it was right after the initiation of the first Black Panther’s Free Breakfast for School Children Program that J. Edgar Hoover (FBI director) stated that the Panthers posed “the greatest threat to the internal security of the country.” This exemplifies the power of alternative infrastructures and brings us back to today’s (global) criminalisation of dissent. As we know, valuing is not an individual act, it is a collective one. We see this project as a kind of “work interruption”: to interrupt the current flow of things, of business-as-usual (not for an anonymous “system” but for ourselves, as artists, activists, academics); to perhaps go back to some of our footnotes (left behind because we were too busy going forward); to take the time to think and to nourish each other, to be present, in order to live differently. By making stuff together, we can get to know each other better, to value our ideas better, to build affinity.

Deadline: Saturday, February 4, 2012

Examples of formats: zines, booklets, posters, maps, inserts, and anything else that can be printed on paper.

Please send your submission (including names and contact info) to: printme (at) artivistic (dot) org

Send any questions to: info (at) artivistic (dot) org
For more info: http://www.skol.ca/en/next/promiscuous-infrastructures-phase-2

Artivistic is currently in transition, experimenting ways of being perpetually creative within a hostile political and economic context. From 2004 to 2009, the Artivistic collective organized thematic events including four large-scale, international and transdisciplinary gatherings on the interPlay between art, information and activism, bringing together diverse artists-organisers and other thinkers & makers. Artivistic emerges out of the proposition that not only artists can talk about art, activists about activism, and academics about theory. Artivistic aims to inspire, proliferate, activate. http://artivistic.org